ContexteRèglementPrédéfinisGroupesBottin des avatarsQuestionsPartenariat

Au coeur de la Chine grondent en choeur soumission et révolution...

Il existe une ville perdue au cœur de la Chine, étrangement isolée, bizarrement localisée. Sans murailles ni clôtures, elle se fait pourtant prison et les griffes invisibles de la cité perdue se referment sur vous sans que vous ne vous en rendiez compte. Les animaux d’ici prennent forme humaine. Ils se font serviteurs dociles, esclaves coquins pour votre bon plaisir. Pourtant, la cité montre bien vite son vrai visage et le vent de rébellion gronde et s’élève, révolte écrasante qui s’annonce doucement dans les ombres… Lire la suite du contexte...

Les news

Votez pour nous !

AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue, !
Serve Your Master



/!\ Forum YAOI déconseillé aux moins de 18 ans /!\

 

Partagez | 

 Korben & Le fétichiste des fessiers rebondis

avatar
Messages : 45
Date d'inscription : 28/04/2015

~((((((((((っ・ω・)っ
PET: Léopon
MASTER: Les maîtres ne servent à rien !
TA VIE:

Korben
Free
Mar 9 Juin - 14:06
JE M'APPELLE KORBEN

Âge & Date de naissance32 ans Provenance extérieure ? No. Humain ou animal ?Animal Animal ? Ok mais quelle raceLéopon GroupePet (ou High Class vu que les hybrides sont trèèès rare, au choix du staff, je ne sais pas lequel va le mieux XD) Statut socialPauvre et misérable petite chose ProfessionComédien Plutôt seme, uke ou ambivalent ?Seme fétichiste des fesses


Dans le miroir ✽ Et bien, le spécimen que nous devrons décrire est plutôt hors du commun. Nous parlons bien sur de son sang premier, car au final, l'apparence humaine d'un animal est importante dans l'achat de ce produit, mais c'est sa qualité animale qui compte avant tout. Qui rêverait d'avoir un lapin nain, bien que son physique soit avantageux lorsqu'on peut posséder un véritable fauve à la musculature aussi impressionnante que le roi de la jungle : le lion. Le sujet que nous proposons a une beauté exceptionnelle ! Croisée entre un lion et un léopard, il fut l'un des premiers léopons à parvenir jusqu'à maturité, bien que nous soupçonnons qu'il ai de fortes chance d'être stérile. Il ne semble pas l'être pour l'instant, pas du point de vu de nos spécialistes en tout cas, hélas, ils craignent sévèrement qu'il soit difficile pour cet animal de mettre bas, et sa progéniture aura très certainement de lourds problèmes de santé.

Bien évidement, car ce produit premier était surtout une expérience, le but de sa création n'était pas pour la reproduction, mais bien d'obtenir un léopon adulte de grande qualité pour le proposer aux citoyens et qu'ils se l'arrachent ! Un corps musclé semblable à celui du lion, une taille quasi identique, son pelage possède les magnifiques marques des léopards mais aussi une crinière qui n'a rien à envier à celle d'un lion adulte. Bien garnie, elle lui monte jusqu'au sommet du crâne. Moins imposante que celle de l'un de ses génitures mais qui rend l'animal plus beau pour ceux appréciant la crinière du lion mais la trouvant trop envahissante, il est le compagnon idéal pour les soirées durant lesquels nos bons citoyens vantent leurs animaux de compagnie. Avec cet animal, ses parents sont dépassés par son charme et son originalité !

Notre sujet sous sa forme humaine semble avoir plus tiré vers le corps de son père que celui de sa mère. Plus musclé qu'élancé, nous avons choisi deux spécimens en parfait état de santé, permettant ainsi à notre léopon d'avoir de plus grandes chances de survie. Robuste mais assez souple, sa peau est légèrement basané et il n'a pas le moindre soucis pour bronzer, il faudra néanmoins faire attention si vous préférez les hommes à la peau d'ivoire, car jamais il ne l'aura et ses bronzages partent lentement. Ses cheveux sont brun, lorsqu'ils sont mouillés, ils semblent presque noir. Ses yeux brun eux aussi, ont une légère couleur vers l'ambre, tout comme les félins habituel. Ses yeux sont en amande, leurs donnant cette sensation féline et perçante que nous aimons tant chez nos grands prédateurs. Son nez est plutôt assez petit mais harmonieux avec le reste de son visage et part légèrement en trompette. Malheureusement, bien que son torse semble avoir été épargné par la pilosité, les aisselles, jambes et barbe semblent se développer assez rapidement. La ligne de poil allant de son nombril jusqu'à ses parties génitale est également plus sombre que chez la plupart de nos autres animaux.

Aucun de ses membres ne souffre d'une déformation, ses os sont résistants et aucun d'eux n'est tordu. Ses mains sont grandes et robustes, mais un peu trop sèche au niveau des paumes, il vaudrait donc mieux lui passer une crème hydratante sur les mains très régulièrement. Il semblerait aussi que notre spécimen ait quelques problèmes sanguins, et plusieurs massages au niveau des jambes et des cuisses sont nécessaires par semaines, avec une crème prévu pour ces problèmes. Il est donc important d'éviter de lui faire porter des tenues en latex ou des bottes trop serrées durant l'été sous risque de faire enfler ses jambes pendant plusieurs heures. Bien que ce soit de très mauvais gout, pour le confort de notre animal, nous lui avons laissé le choix pour sa barbe, qu'il a taillé de façon à ressembler à des crocs. Si nous ne trouvons pas ça esthétique, il semble lui tenir très à cœur de posséder cette touche d'originalité. Pour le reste, il a été habitué à être épilé au niveau des jambes et des aisselles, mais refuse catégoriquement d'épiler les poils proche de ses parties génitale, il accepte simplement de les couper afin de ne pas les garder trop long. Il refuse tout autant qu'on lui épile la bande sous le nombril, jurant que c'est une véritable fierté masculine et qu'un véritable homme a des poils sur le ventre.

Au vu de son développement difficile et de ses nombreux problèmes de santé survenu dans son adolescence, il a développé une grande résistance à la douleur, mais semble la fuir plus que tout pourtant.

Il possède dans son dos un tatouage occupant toute la peau, représentant un grand héron blanc aux ailes déployées avec quelques branches et fleurs de cerisiers. Le tatouage occupe une partie du début de sa fesse gauche également. Il a sur la nuque un tatouage de fleur de chrysanthème, le tout avec un style de tatouage traditionnel japonais. On remarquera également un tatouage vers le lobe droit, de taille moyenne mais caché par ses cheveux, le tatouage de deux plumes dans un style plus amérindien, des plumes ressemblant à une paire de boucle d'oreille, mais le bas des plumes part vers la nuque et non vers le cou. Concernant sa voix, elle est rauque et grave, mais parvient à aller dans des tons plus cartoonesque et aiguë après un grand nombres d’entraînements. Il pratique la danse, le chant, la gymnastique mais possède aussi quelques talents de cascadeur pour son travail. Il n'est néanmoins pas un chanteur digne d'opéra, simplement digne d'un générique de manhua.

Les défauts physique retrouvé chez notre spécimen sont trois cicatrices. L'une sur le haut du front, à la base des cheveux, très discrète mais légèrement blanchie, elle est cachée par ses cheveux. La deuxième se trouve sur son torse, entre les pectoraux et descendant sous le pectoral droit, une marque de griffe elle aussi blanchie avec le temps. Discrète mais bien présente, elle ressort plus lorsqu'il bronze. La dernière est au niveau de l'appendice, lorsqu'il fut opéré. Nous n'avons pas noté d'autres éléments perturbateur. Sa peau marque facilement mais il faudra généralement attendre un délais entre vingt secondes et une quarante avant que les rougeurs apparaissent. Elles restent néanmoins bien plus longtemps et nous avons remarqués que notre léopon semble également sentir la douleur peu de temps après qu'elle n'arrive, et non pas sur l'instant présent.
Derrière le masque ✽ Le spécimen que nous proposons est quelque peu difficile... Il est donc déconseillé pour les jeunes masters de se l'approprier. D'un tempérament plutôt loufoque et surexcité, il possède la fierté qu'on retrouve chez beaucoup de grands prédateurs. Impatient et intenable, il est recommandé d'éviter de l'emmener lors des grandes soirées importante si son maître ne reste pas constamment à ses cotés, car malheureusement ce léopon peut s'avérer étourdi et se désintéressé assez rapidement de ce qu'il ne juge pas amusant. Il est tout à fait approprié cependant pour les balades, les activités ou pour l'entretient de la maison. Etant un grand fauve dont l'un des parents est un lion, il ne faudra néanmoins pas le priver de ses heures de sommeil régulière, même si certaines d'entre elles viennent en cours de journée.

Durant les périodes froides, il sera difficile de réveiller le léopon le matin, et il faudra généralement essayé de trouver où il est parti se cacher durant ses siestes. Elles auront généralement lieu dans les placards dans lesquels les couvertures se trouvent ou sous des lits. Une fois réveillé, il sera toutefois beaucoup plus vivant et réactif. Durant les périodes de chaleur, le spécimen dormira au soleil et si la température devient vraiment trop haute, il cherchera un endroit à l'ombre mais dans un environnement assez chaud néanmoins. Il ne faut nullement s'inquiéter de ses quelques plaintes ou son temps de réaction, tout ceci est parfaitement normal. Durant la nuit de ces périodes, il cherchera souvent un endroit frais ou bougera alors beaucoup plus.

Notre spécimen est dévoué et fidèle à son maître, faisant de lui un compagnon idéal ! Il sait toutefois se débrouiller seul et a besoin d'une certaine autonomie qu'il cherchera de lui même s'il se sent trop étouffé. Si le maître devient trop oppressant, le léopon a de fortes chances de s'enfuir durant deux ou trois jours, il est donc recommandé de le discipliner pour éviter ce genre de comportement ou tout simplement de lui mettre un collier à GPS intégré. Nous avons depuis longtemps remarqué que sa fierté pouvait devenir dangereuse pour lui, tout autant que son impulsivité, sa spontanéité et son audace. En effet, lorsqu'il se sent menacé, l'animal attaque quel que soit la menace, au prix de se prendre plusieurs décharge. Il semble toutefois être prudent envers la douleur et parvient à la fuir lorsqu'elle lui semble trop douloureuse. Ayant une grande résistance à la douleur, il a prit l'habitude de faire du cinéma pour se plaindre. Il se plaindra donc facilement face à une petite douleur comme une morsure mais aura tendance à s'isoler lorsque sa santé se dégrade. Il est impératif d'être observateur pour posséder cet animal, car chaque petit changement de personnalité peut révéler une anomalie pouvant devenir mortelle. Ne se plaignant pas dans ce genre de moments, il est obligatoire de lui faire régulièrement des visites médicales.

D'un tempérament joueur et bon vivre, il n'aime pas la solitude et cherche fréquemment à attirer l'attention. Les spécialistes qui s'occupèrent de lui relevèrent très souvent un comportement problématique afin qu'on s'occupe de lui. Il a tendance à cracher et à faire le dos rond face aux gens qu'il n'aime pas, mais lorsqu'il s'attache à une personne, nous avons pu constater qu'il fait preuve d'une grande idiotie et de nombreux caprices. Nous pouvons donc noter de son comportement qu'il est jaloux et peut-être même possessif. Néanmoins, dans un cadre sexuel, il ne semble pas vraiment accorder de l'importance aux sentiments liés, voir ne pas les comprendre. Le léopon semble donc toujours être à la recherche du plaisir, de l'amusement, ou de la détente. Toutefois, nous nous sommes rendu compte qu'il témoigne de la colère, de l'agressivité ou tout autre sentiment positif, mais se cache lors de ses mal-être et s'isole lorsqu'il pleure. Il lui arrive d'attaquer violemment ceux qui tentent de l'approcher dans ces moments-là.

Nous avons également remarqué un fétichisme chez l'animal, le rendant accro aux fesses des individus. En effet, il lui arrive fréquemment de bondir sur des inconnus pour leurs toucher les fesses ou les mordre... Et parfois même à leurs arracher leurs vêtements pour les lécher. Dans ce genre de situation, il est recommandé de lui vaporiser de l'eau sur la tête pour le faire fuir, ou alors de lui souffler dans le nez. Par ailleurs, le léopon est lui même sensible au niveau du postérieur, des reins, sous le menton, sur la nuque, derrière les oreilles et sur le crâne. En bref, une grande partie de sa tête éveille ses instincts primaire, il est donc déconseillé de les lui toucher, car l'animal peut commencer à agresser son interlocuteur selon leur relation.

Notre spécimen révèle aussi une incroyable idiotie pouvant agacer un grand nombres d'individus, mais semble se cacher derrière cette idiotie. Car en effet, face à des sujets sérieux comme la mort, l'abandon, la torture ou tout autre type de sujets, il lui arrive de devenir incroyablement sérieux et mature, bien qu'il lui arrive fréquemment de retourner dans l'idiotie pour éviter ce genre de discussion. Il semble également bien moins naïf que ce qu'il semble faire croire, bien qu'il adore les enfants, les supers héros ou toute autre bêtise de ce genre. En bref, ce léopon révèle un grand potentiel exploitable mais devrait s'avérer extrêmement difficile à gérer selon le propriétaire. Il semblerait également que depuis ces dernières années, il attache moins d'importance aux humains qu'à l'époque et ne fait pas le moindre effort pour trouver un maître.

Autobiographie ✽ Korben... Korben... Korben... Un nom répété en boucle, inlassablement, cherchant désespérément à faire entendre cette voix criarde et agacée... Encore un Korben qui s'échappa...

- Korben !

Le léopon se réveilla en sursaut, papillonnant des yeux en se redressant vivement face à la mine mécontente de l'A.S.A face à lui. Les cheveux noir, des lunettes digne d'un professeur tyrannique et de petite taille, son corps était plus trapu que la plupart de ceux qu'il avait vu aujourd'hui. Son nez était trop épais et sa voix sifflait dans l'air comme la langue d'une vipère. L'homme tapait du pied, les bras croisés et Korben jeta un regard circulaire sur la pièce. Des murs blanc, allongé sur un semblant de lit d'examen, il se demanda presque comment il avait pu s'endormir sur une chose aussi dur et inconfortable... Mais étant maître dans l'art de la sieste de dernière minute improvisée, il s'en contenta, bien que le sol aurait été plus adéquate pour son somme. L'animal se redressa sur ses coudes, regardant ses jambes brillante par la crème. Sa peau le démangeait et le brûlé, lui faisant gémir d'une voix plaintive.

- Ça fait mal !

L'homme agacé fit claquer sa langue contre son palais et regagna le lavabo dans la pièce pour se laver les mains.

- Si tu as réussi à t'endormir pendant que je te la mettais, c'est que ça va. Et si tu as mal, c'est que ta circulation en avait bien besoin. Un soupire lui échappa. Tu nous fais vraiment un cinéma, comme tout à l'heure.

Et d'une nouvelle voix plus plaintive et gémissante, il se redressa vivement en baissant son boxer, seul vêtement qu'on lui permit de garder actuellement. Korben n'aimait pas vraiment ses passages dans le centre, car les examens étaient longs et interminables... Et cette crème lui donnait réellement l'impression qu'on lui brûlait la peau. Plus les secondes passaient, plus il avait mal, et sa douleur resterait pendant encore bien cinq minutes.

- Faire du cinéma ?! Mais regardez ce que vous m'avez fait ! Mes beaux poils ! Ma virilité ! Envolée !

Il se recroquevilla sur la table d'examen, couché sur le côté, les jambes contre son torse et les mains sur son visage d'une manière théâtral.

- Je ne suis plus bon à porter le nom d'homme ! Je ne suis plus rien !

Son soigneur vint le forcer à tendre les jambes en fronçant les sourcils, agitant un doigt agacé face à son visage en élevant la voix.

- Ecoute bien moi Korben, si tu bouge ces jambes, je les attache en l'air ! Et ne te rhabille pas, tu va prendre une douche froide ensuite, je trouve que tes mollets ont gonflés depuis hier.

Il posa sa mains sur ses jambes, les examinant, le faisant se tourner parfois. Un nouveau soupire lui échappa en regardant ses cuisses et les veines apparentes.

- Tu as un vaisseau sanguin qui a explosé, fais attention à ce que tu porte prochainement, la chaleur va encore augmenter. Quant à tes poils...

Il asséna une pichenette sur le nez du fauve qui se plaignit une fois de plus en se tenant le nez, l'air outré et faussement malheureux.

- Et bien ils repousseront ! Il sera plus aisé pour toi de trouver un maître sans eux et il te faut un maître. Les A.S.A ne seront pas constamment derrière toi et tu ne fais vraiment pas attention à ta santé.

Et le long monologue débuta. Tandis que l'A.S.A faisait les cent pas dans la pièce, Korben se recoucha sur le dos, regardant le plafond et sa lumière. Par pur idiotie, il se força à regarder la lumière sans cligner des yeux, mais abandonna avant la fin de la première minute en fermant un œil puis l'autre. Larmes aux yeux et taches noir et vert sur sa vision, il ouvrit la bouche, l'air pittoresque en secouant la tête.

- Tu m'écoute Korben ?!

Le fauve tourna la tête vers son interlocuteur en clignotant des yeux avant de sourire l'air désolé.

- Nan, vous disiez ? Je regardais la lumière !

Il sursauta en entendant l'A.S.A pousser un cri de frustration et le regarda les yeux rond. Il ouvrit la bouche afin de le calmer, mais ne pu en avoir l'occasion, le doigt de l'homme se posant brusquement sur ses lèvres pour l'empêcher de parler. Korben loucha sur son doigt, puis releva les yeux vers son visage.

- Tu te tais ! C'est toujours pareil avec toi, surexcité, intenable et qui n'écoute jamais rien !

Et l'animal tenta de se justifier en secouant les mains avec dépit.

- Mais c'est que vous êtes très ennuyeux ! Et puis...
- Tu te tais j'ai dis !

Il grogna puis soupira d'exaspération.

- C'est comme avec tes maîtres ! Tu arrives toujours à trouver le moyen de te faire jeter ! Tu avais pourtant un bel avenir à tes vingt ans, avec un maître riche ! Mais non, il a fallu que tu arrache presque le bras de ce perceur et que tu attaque ton maître ensuite !

Korben se redressa vivement, l'air farouche en fronçant les sourcils, refusant de se faire accuser de la sorte. Il avait été la victime après tout ! D'un doigt accusateur, il le pointa vers le noiraud.

- Vous auriez fait pareil à ma place ! Il voulait me percer le pénis ! J'ai rien dis pour les tatouages, mais il était absolument hors de question qu'on me fasse ça ! Je leurs avais dis d'arrêter ! Et d'une voix gémissante, il reprit outré, et il voulait me percer les tétons après ! Il n'y a pas écrit masochiste sur mon front !
- Tu es un animal, tu n'as pas à choisir de ce que ton maître fera à ton corps ! Et recouche toi maintenant ou je t'attache espèce d'ingrat !

Voyant son petit gnome trapu devenir si rouge de colère, il s'exécuta et se recoucha sur le dos en grommelant. Korben vint joindre ses mains sur son torse, comme sur son lit de mort et bafouilla quelques prières en jurant qu'il mourrait si on lui retirait sa dignité et sa puissance de mâle viril !

- Et puis il y a cette autre famille qui t'avais adopté !

Véritable pipelette, le léopon ne pu s'empêcher de rétorquer.

- Ils m'avaient prit pour leur fils, et je m'en occupais très bien !
- Oui c'est vrai, et c'était très louable de ta part d'être aussi attentionné envers un enfant muet au point d'apprendre le langage des signes pour parler avec lui, mais justement, tu étais bien trop proche et à force de faire toutes ces conneries, on t'a encore jeté ! Mauvaise influence, fais des grimaces à la fenêtre pendant les cours, s'écrase contre les vitres en courant à toute allure pour faire peur à ses maîtres en écrasant ton visage sur la vitre !

Korben se mit à ricaner bêtement.

- Ouais mais c'était drôle...

Et voyant la mine accusatrice et agressive du soigneur, il se fit plus petit et évita soigneusement son regard. Ses yeux devinrent plus pleurnicheur, jouant de ses talents d'acteur pour paraître plus pittoresque qu'il ne l'était.

- Bon ok, c'était idiot...
- Oui mais venant de toi, ce n'est pas étonnant, tu es un attardé.

Le léopon se redressa vivement, sifflant en faisant le dos rond. Malheureusement, sous cette forme parfaitement humaine, il n'avait rien de bien effrayant, juste l'air un peu plus idiot que d'habitude. L'humain l'ignora mais prit finalement une cravache avec laquelle il lui frappa la fesse gauche pour l'obliger à se recoucher. Le gnome prenait souvent avec lui des martinets, des fouets ou des cravaches pour forcer Korben à lui obéir... Mais l'animal détestait ça. Néanmoins, il se plia face à ses ordres et se recoucha.

- Ne devrais-tu pas essayer de préserver ton espèce ? Parmi trois petits léopons, tu es le seul qui a survécu... Ne devrais-tu pas en être attristé ?

Le fauve à présent sur le ventre croisa ses bras sous son menton, regardant le mur. Il n'éprouvait pas la moindre peine pour ses frères morts... Ne les ayant jamais connu, il ne parvenait pas à comprendre pour quelle mystérieuse raison on attendait de sa part de la tristesse. En quoi un frère qu'on ne connait pas devait être important ? Il répondit alors d'une voix grommelante mais fière.

- Oui mais c'était moi le plus beau de toute façon !
- Non, le premier à mourir était plus beau que toi. Son pelage était beaucoup plus éclatant et roux, les maîtres aiment beaucoup l'exotisme, il aurait été parfait. Tu étais juste plus beau que le troisième. Mais à quoi ça sert d'être beau si tu es pitoyable au point que nul ne veut plus de toi ?

Korben lui jeta un regard mécontent, gonflant les joues à la manière d'un enfant. D'un geste de la main, l'A.S.A l'invita à s'asseoir et il s’exécuta. Les jambes dans le vide, son regard ambré vint se poser sur ses pieds, remontant lentement vers ses cuisses. Malgré son bronzage, des veines violacées menacées d'exploser et dans un élan de folie, il asséna une claque sur la marque, dans l'espoir de la faire disparaître. L'adulte en passant dans son dos soupira, regardant ses tatouages.

- Quelle ironie pour toi d'avoir ces tatouages... Surtout le héron blanc.

Korben tourna la tête vers lui, soudain plus curieux.

- Pourquoi ? Ils signifient quoi ?

Le noiraud derrière ses lunettes, l'épia discrètement. Délicatement, il posa ses doigts sur sa nuque, caressant la fleur gravée dans la peau.

- Cette fleur ici, c'est un chrysanthème, il représente la détermination...

Ses doigts glissèrent agilement dans une caresse volage, faisant frémir le fauve qui courba l'échine d'extase. Surement que s'il l'avait pu, il se serait mit à ronronner face à cette délicate attention de la part de son soigneur, mais la curiosité l'emportait sur ce sentiment d'envie d'affection.

- Les fleurs de cerisier représente la vie et son côté éphémère... Mais le héron représente la sagesse. Ce que tu n'es pas. Sa main s'aventura sur ses reins, faisant gémir d'une voix suave le léopon. Hum... On peut dire que tu as au moins la qualité d'être réactif et de pouvoir avoir le don d'aguicher de potentiels maîtres.

Il retira sa main sans plus d’intérêt. Korben aimait draguer et se livrait au plaisir de l'acte charnelle... mais son acolyte ici présent n'avait jamais daigné lui accorder une attention particulière, il exécutait son travail méthodiquement, s'autoriser parfois à lui frapper la tête lorsqu'il débitait trop d’âneries, mais ça s'arrêtait là. Le léopon se tourna face à lui, lui tirant le bras. Il retira les mèches de ses cheveux pour lui montrer le dernier tatouage.

- Et ça ? C'est quoi ?

L'individu le regarda plus minutieusement avant de remonter ses lunettes sur son nez.

- A vrai dire, je ne comprend pas vraiment le rapport avec le reste. Tes tatouages sont dans un style traditionnel chinois, celui-ci est un tatouage amérindien. Certaines personnes associe les plumes aux catalyseurs de rêves et au vu de ton tatouage, ça m'y fais penser également. Des plumes avec une perle, ça y ressemble. Ils disent que ça éloigne les mauvais rêves.

Korben plus excité que jamais bondit sur ses pieds.

- Ça marche vraiment ? Et pourquoi est-ce qu'on appelle ça un tatouage amérindien ?

Son interlocuteur haussa les épaules et se détourna de lui.

- Aucune idée pour le nom, surement pour la même raison qu'une carotte s'appelle une carotte... Le style graphique s'appelle ainsi, c'est tout. Et pour cette stupide superstition, non, je n'y crois pas du tout... Mais tu es assez bête pour y croire.
- Je ne suis pas idiot...

D'un œil suspicieux, l'A.S.A tourna la tête pour le regarder du coin des yeux. D'un nouveau mouvement de main, il réajusta ses lunettes avec un regard hautain et s'exclama.

- Dit celui qui a réussi à se faire une cicatrice de la plus bête des façons qu'il soit... Se prendre une fenêtre en plein dans la tête pour que tu cours partout, d'accord, en être sonné, d'accord... Mais se relever tout aussi brusquement et se la reprendre une deuxième fois en se levant au point de s'ouvrir le crâne... C'est du pur génie, effectivement.

Le rouge lui monta aux joues mais il s'empêcha de rougir face à cette moquerie de bas niveau, serrant les poings en crispant ses muscles, grognant d'une voix agressive et se voulant convaincante.

- Mon maître l'avait ouvert sans me prévenir aussi !

L'agent soupira et lui fit signe de le suivre pour l'emmener dans une salle d'eau pour qu'il puisse se doucher à l'eau froide, mettant un terme à cet échange... Mais avant de l'abandonner à sa douche et de le confier entre d'autres mains, il s'arrêta au seuil de la porte et croisa les bras, le fixant plus sérieusement.

- Je ne pense pas que tu sois idiot en réalité. Je pense justement que c'est parce que tu es intelligent que tu n'as pas de maître. Depuis ces six derniers mois, en fait depuis que tu es dans ce refuge, tu semble tout faire pour éviter de te faire adopter. J'ignore quelle en est la raison, mais je te déconseille vivement de magouiller Korben. La seule raison pour laquelle tu es encore en vie après toutes ces conneries, c'est seulement à cause de ta race, parce que tu es une avancée incroyable, que nous n'avons pas eu de léopons arrivant à l'âge adulte depuis une éternité... Nous n'en avons peut-être jamais eu. Seule ta qualité te sauve, mais elle ne te sauvera pas éternellement et tes prochaines erreurs pourraient t'être fatale.

Korben ne lui répondit pas, ne le regarda pas. Dos à lui, son regard se figea sur le long couloir sans fin et lorsqu'il tourna enfin la tête vers son tyran... Un sourire amusé étira ses lèvres, suivit de près par une voix enjouée.

- Qu'est-ce que vous êtes en train de vous imaginer ! Je ne suis pas aussi intelligent que ce que vous pensez croire en ce moment ! Il reporta son regard droit devant lui. Détendez vous un peu...

Et sans plus s'éterniser, il s'engagea dans le couloir et parti à la rencontre des prochains soigneurs qu'il devrait encore rencontrer durant cette longue et fatiguante journée.


PseudoUn cassoulet au mammouth ÂgeJe vole vers mes 569 ans SexeLe troisième oeil des illuminatis Comment as-tu connu le forum ?Via un prout. Impression sur le forumAlors je ne sais pas parce que j'ai vu le vava de Zan Wei Liang et je l'ai trouvé si beau que je ne peux voir plus que lui ! °u° AvatarKaburagi T. Kotetsu - Tiger & Bunny Code du règlementJ'aimerais pouvoir vivre mes rêves Autre chose à nous dire ?Adieu Alexander... Ce monde était trop dur pour toi.


FICHE BY PIKIWII





avatar
Messages : 45
Date d'inscription : 28/04/2015

~((((((((((っ・ω・)っ
PET: Léopon
MASTER: Les maîtres ne servent à rien !
TA VIE:

Korben
Free
Mer 10 Juin - 23:29
Prez terminée ! O/





avatar
Messages : 43
Date d'inscription : 31/07/2014

~((((((((((っ・ω・)っ
PET: Lion d'Afrique
MASTER: Jung Wan Kim
TA VIE:

Léo Sanka
Master
Jeu 11 Juin - 2:13
Prem's ! *donne une tape sur les fesses du Léopon*
avatar
Messages : 45
Date d'inscription : 28/04/2015

~((((((((((っ・ω・)っ
PET: Léopon
MASTER: Les maîtres ne servent à rien !
TA VIE:

Korben
Free
Jeu 11 Juin - 22:09
Merci... Même si tu m'as même pas dis re-bienvenue ! ;^;
*mord la main de Léo puis lui empoigne ses fesses rebondi pour les malaxer /PAF* ❤





avatar
Messages : 102
Date d'inscription : 23/07/2014

~((((((((((っ・ω・)っ
PET: Hikaru Reig
MASTER: X
TA VIE:

Aku Ryûma
Rebel
Sam 13 Juin - 12:50


C'est parfait, je te valide, je t'ajoute au bon groupe, c'est à dire celui des PETS et j'archive ta présentation. Tu peux désormais faire une demande de RP, faire une fiche de relation ou de RP ou encore une demande d'adoption. Je te souhaite un bon amusement parmi nous, en espérant te garder le plus longtemps possible avec nous.

FICHE BY PIKIWII


Contenu sponsorisé
Korben & Le fétichiste des fessiers rebondis
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (n°2) Feel Your Heart [Garry *0*]
» RAVEN JACK ▬ M. fétichiste des os.
» Guizm0 et Korben

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Serve Your Master :: Papiers d'identité :: Papiers d'identité :: Les résidents-
Sauter vers: