ContexteRèglementPrédéfinisGroupesBottin des avatarsQuestionsPartenariat

Au coeur de la Chine grondent en choeur soumission et révolution...

Il existe une ville perdue au cœur de la Chine, étrangement isolée, bizarrement localisée. Sans murailles ni clôtures, elle se fait pourtant prison et les griffes invisibles de la cité perdue se referment sur vous sans que vous ne vous en rendiez compte. Les animaux d’ici prennent forme humaine. Ils se font serviteurs dociles, esclaves coquins pour votre bon plaisir. Pourtant, la cité montre bien vite son vrai visage et le vent de rébellion gronde et s’élève, révolte écrasante qui s’annonce doucement dans les ombres… Lire la suite du contexte...

Les news

Votez pour nous !

AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue, !
Serve Your Master



/!\ Forum YAOI déconseillé aux moins de 18 ans /!\

 

Partagez | 

 Zan Wei Liang le tyrannique !

avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 18/10/2014

~((((((((((っ・ω・)っ
PET: Aucun
MASTER: Je suis le maître du monde.
TA VIE:

Zan Wei Liang
Rebel
Sam 18 Oct - 14:19
JE M'APPELLE ZAN WEI

Âge & Date de naissance31 ans & 7 Décembre Provenance extérieure ?No. Quel pays ?Chine Humain ou animal ?Human power GroupeMaster Statut socialUn vieux con riche /PAF ProfessionÉcrivain Plutôt seme, uke ou ambivalent ?Regardez donc sa tête enfin ! Sous ses airs de gentil monsieur à la tête mécheuse de petit blondinnet, c'est un... Seme sadique bien sur !


Dans le miroir ✽ Les gens se disent beaux, grands, petits, vilains, aux doigts tordu, à la jambe trop longue... Que de discours qui s’embellissent ou au contraire, se dégrade par un quelconque sentiment d'infériorité ou de supériorité. Certains n'ont pas tort, mais la grande partie de la populace se contente de débiter des conneries plus grosse que leur cul, et pour certain, c'est difficile. Moi je ne fais pas parti de ces petites merdes qui attendent qu'on démentent sur leur physique ou qu'on acquiesce bêtement comme un caniche en manque. Moi je suis plutôt le genre de mec à te cracher à la gueule mon venin, comme une vipère qui ne retient jamais ses dires. Les masochistes mouilleront rien qu'à ces mots, parce que mon air froid et sévère excite ces bandes de petites couilles en manque. Les imposants eux, vont venir aboyer comme de gros chien de garde en essayant de mordre pour défendre leur honneur et leurs intérêts. Pourtant, ça n'a pas toujours été ainsi. À une époque, j'étais cette petite tête blonde qui fait rêver les vieux dégueulasses pervers, avec ses grands yeux bleu d'innocence et de passion pour la découverte. Comme tous les gosses, j'ai eu des sourires aimable et joyeux, maintenant même quand j'essaye, je tire souvent une gueule à faire dans son froc. À croire que je fais une allergie aux sourires et que je tire la tronche d'une constipation qui passe mal.

Enfin, faut pas déconner non plus. Si lorsque je souriais je ressemblais à un mec aux chiottes... Putain je me serais fais refaire le visage. Je ne suis pas superficielle, juste que je ne veux pas ressembler à ces crevards qui chialent en croisant leur reflet dans un miroir. Aimer son corps, c'est la base et ça devrait être notre priorité. Comment profiter de la beauté d'autrui si t'es même pas capable de supporter l'apparence que tu va te traîner pendant des dizaines d'années ? Je suis donc beau, bien sur, il y aura toujours deux, trois blaireaux pour dire le contraire, mais on ne plait pas à tout le monde après tout. Vous savez... La fameuse phrase les goûts et les couleurs quoi. Donc comme je l'ai déjà si bien dis, je suis blond. Non, sérieux sherlock ? Ce n'est pas comme si c'était la première chose qui se voyait pourtant. J'ai un teint clair, trop clair. Je ne bronze pas au soleil, ou du moins difficilement. Mon poing dans la gueule de tout ces bâtards qui pleurnichent lorsqu'ils bronze un peu... Putain, quelle chance ils ont ces enfoirés ! Moi aussi je veux bronzer et non pas ressembler à une tartine de sauce bolognaise si je reste trop au soleil ! Enfin, au moins je suis bien bâti, musclé avec une taille convenable. Ouais, 1m83 ça me semble convenable. Ta gueule. Évidemment, parce que ça serait trop beau d'avoir une gueule parfaite avec un corps de rêve... J'ai des défauts. J'aime les mains, c'est l'un de mes pêchés. Alors bordel, pourquoi est-ce que l'un des trucs les plus laid chez moi, ce sont mes mains ? Vieilles mains d'écrivain qui se sont tordu avec le temps, fait chier ! Si j'ouvre la main, c'est la fête chez mes doigts, ils partent en couille, on dirait presque que mes doigts veulent se barrer de ma main ! On va dire que j'ai un peu de chance, ma main gauche a été plus épargnée... Mais merde quoi, c'est encore pire ! J'ai la main gauche droite et l'autre qui a muté à la façon de Tchernobyl !

Allé, allons sur ma gueule... Tête de faux uke va, si je souriais bêtement, je ressemblerais très fortement à celui dont on a envie de se faire le cul dans une ruelle... Ou simplement que t'as envie de buter parce qu'il a une tête à claque. Heureusement, avec le temps je suis devenu plus masculin quand même... Que dire de plus... À part que je suis aveugle de l’œil gauche, je vois pas. Petite complication de mon enfance, griffure de chat dans l’œil et paf dans ta gueule ! La cornée a été endommagé et je peux donc maintenant remercier ce petit con de m'avoir donné un si jolie cadeau ! Mon oreille droite est également sourde et pour couronner le tout, je suis plus grand du côté droit. Une jambe plus grande que l'autre... À croire que la partie droite de mon corps a été plongé dans un liquide fait exprès pour la mutation !

Derrière le masque ✽ Les gens sont hypocrites. Ils parlent entre eux, se complimentent et fanfaronne de leur dernier achat à la mode. Puis, dès que ces deux interlocuteurs auront tournés les talons, ils riront l'un de l'autre et rapporteront aux autres des informations erronés voir simplement pour se cracher dessus par pur plaisir. Je suis à bannir de ces gens. Mentir, pourquoi faire ? Je ne me cache pas derrière les mots, si je ne veux pas révéler la vérité, il me suffit de garder le silence, voir d'omettre quelques éléments sans "grandes importances" si vous voyez ce que je veux dire... Je ne mâche pas mes mots, pourtant je n'ai pas l'air si peu sociable lorsqu'on me croise... Certes je ne souris pas vraiment, mais qui sourit quand il marche dans la rue à part le péquenot du coin ? Sourire comme un attardé parce qu'il a croisé une mouche, désolé, ce n'est pas vraiment mon truc. On qualifie souvent les mecs froids de bêtes, méchants, associables et complètement con en fait. Et bien euh... Je suis froid, un peu con sur les bords, je l'avoue de mon plein gré et associable, mais certainement pas bête ! Comme tout le monde, je suis classé dans une case, l'ancienne petite terreur qui n'avait pas d'ami, fils de bourge qui a été gâté par ses parents et s'il est stupide, c'est parce que ses parents ne se sont pas occupé de lui. C'est un gros cliché dans les familles riches, mais pas totalement faux. Bah oui, qui dit fric, dit travail, et si tu veux avoir du blé, bah faut pas s'arrêter ! Donc en gros, les marmots passent après.

Pourtant je n'ai pas à me plaindre, belle éducation, je suis cultivé, sérieux, intelligent et avec une imagination débordante. J'aurais pu tomber pire quand même. Si je ne suis pas agréable, c'est juste que les gens me gonflent à piailler, à se plaindre et à raconter leur vie ! Ça va deux minutes lorsque tu sympathise ou que tu veux te taper quelqu'un, mais ça devient vite chiant. Qu'est-ce que j'en ai à branlé de savoir que Roger aime pêcher le samedi matin et est tombé un jour à l'eau à cause d'une plaisanterie d'un petit rigolo ? Baah... Quelle perte de temps. Bon quand même... Je n'arrête pas de râler mais il ne faut pas croire, mes qualités ne me servent pas juste à planifier des plans diabolique ! En plus, je ne suis pas si terrible que ça. Certes, je n'aime pas qu'on me résiste, qu'on me donne un ordre ou qu'on ose me défier... Mais bon, quand même... J'ai plein de bons côtés comme... Euh... Bah je ne sais pas moi.. Ah bah tient, j'adore les animaux, sauf les chats. Bon, évidemment ça ne m'empêche pas d'en frapper un s'il m'attaque, mais là c'est dans un autre contexte. Je suis un excellent écrivain également... Et je suis riche. Là, je sais que si je sors dans un jeu de drague que j'écris des livres et que je suis riche, je monte de minimum cent points dans l'esprit de mon charmant agneau !

Bon... Si je devais parler de mes goûts... Bah euh... J'aime la pluie, je n'aime pas la chaleur... J'adore la viande et le café mais j'ai du mal avec les légumes orange, comme par exemple les carottes. Berk. De toute façon je déteste cette couleur, le rouge et le vert sont des couleurs bien plus belle. Non, ma couleur préféré n'est pas le bleu comme mes yeux, est-ce qu'un mec avec des yeux d'un marron dégueulasse a comme couleur préféré le brun merde ? Bah non, bah voilà, c'est la même chose putain ! Je suis un gros fumeur, et je fume dès que je suis tressé, pensif, ou que je viens de flasher sur un petit cul. La plus grosse ironie chez moi : je déteste plus que tout les chats -et une grande partie des félins- mais je surnomme certains de mes amants "chaton".

Autobiographie ✽ J'ignore qui est ma mère, je ne l'ai jamais connu, comme presque tout le monde ici en fait. Mais rien que l'idée d'avoir une mère animal me répugne. Je n'aime pas les animaux sous leur forme humaine, en effet. À se plaindre de leur vie... Ils m'énervent. En réalité, nous sommes tous prisonniers. Même les humains le sont, séquestrer dans une ville utopiste dans laquelle nous sommes les maîtres.... Et si ce n'est pas ce que j'avais désiré moi ?

Je suis né en décembre, un jour de neige à ce qu'il parait. J'ai été donné à mon père qui s'occupa de moi. Il était aisé, mais j'ai échappé à cette connerie de protocole qui exige qu'un enfant né dans une famille riche soit rejeté, qu'on espère de lui un avenir bien trop grand sans prendre en compte l'être qu'il représente. Mon père est un peu particulier, parce qu'il vient de l'extérieur lui, il n'a pas toujours été ici. Donc, contrairement à grand nombre de gens, moi j'ai entendu des histoires venant de l'extérieur, de la vie en dehors de cette vie paradisiaque pour nous autres humains. La chose la plus frappante chez moi d'après lui... C'était ma voix. Aussi belle que celle de l'oiseau qui m'a porté dans son ventre. Puis ensuite ce sont mes yeux, les même encore une fois que cet animal.. Et pour finir, mes cheveux, qui me viennent de la magnifique crinière blonde de mon paternel. Mon père s'occupait de moi et lorsqu'il ne le pouvait pas, c'était son animal, un magnifique chat angora qui prenait la relève. Il gardait la majeur partie de son temps une apparence animal, mon géniteur détestait cette sensation de mettre en esclavage un humain... Mais il était complètement gaga de ces félins alors il n'a pas pu s'empêcher d'en acheter un quand même. Je n'ai pas vraiment été élevé dans la mentalité d'adopter un esclave, mais ça ne m'a jamais empêché d'en vouloir un. Ceux que je regardais, ce n'était certainement pas ces petits produits de beauté de luxe. Moi j'aimais les bâtards, les purs bâtards qui ne se laissent pas faire.

J'ai une imagination débordante et ce, depuis toujours. J'imaginais donc la vie de ces animaux en cage et inventer la cause de cette rébellion. Je les ai toujours aimé pour cette force qui les habite, cette beauté captivante... Et parce qu'ils ont une histoire encré dans leur sang. Je n'ai donc jamais manqué de rien, désolé, pour dire vrai mon histoire n'a rien de passionnante. Excellent en cours, toujours à se défoncer dans les devoirs et à rêvasser durant mon temps libre avec une petite tête blonde d'enfant parfait ! Je suis sourd d'une oreille depuis ma naissance, pendant longtemps j'en ai souffert. N'aimant pas révéler mes faiblesses, je ne l'ai jamais dis à mes camarades qui me jugeaient souvent comme étant méprisant. Enfin bon, ils m'ont tous foutu la paix lorsqu'ils ont apprit la vérité sur mon compte ! J'ai perdu l'usage de mon œil vers mes douze ou treize ans, par mégarde, j'ai effrayé l'animal qui sorti les griffes et m'agressa. Et même si son cher Zan Wei avait perdu la vue d'un œil, ça ne l'a pas empêché de garder son félin ! Enfin, je m'exprime mal... Je ne suis pas totalement aveugle de cet œil, mais ma cornée ayant été endommagé, ma vision est bien moins bonne. Depuis ce jour, je déteste les chats et les félins, pourtant j'en reste passionné car je les trouve magnifique et imposant...

J'ai réussi à publier mon premier livre à dix-neuf ans, une histoire fantastique qui a plu à un grand nombre. Je suis rapidement devenu un écrivain de talent, mais plus je me suis retrouvé plongé dans le monde bourge, plus j'ai commencé à haïr les gens, si bien qu'un jour, je n'ai plus supporter personne. Ma vision de la vie est devenue bien négative, au point que même l'un de mes célèbres livre d'image pour enfant appeler "l'enfant sans visage" prit une tournure plus noir. Le livre d'image resta beau, mais il sorti en roman, suivit par les plus grands fans de cette jolie petite histoire. La fin plus que surprenante garda toutefois un sens morale. En bref, ma vie n'est pas passionnante et je n'ai jamais vraiment eu de soucis. Vierge en amour, pas d'histoire tragique dans ma vie... En fait, ma vie ne pourrait pas ressembler à un roman et est vraiment à chier.


PseudoMamouth ! Âge18 ans depuis peu ! À moi l'alcool et la bière ! Héhé SexeUne loutre Comment as-tu connu le forum ?Partenariat Impression sur le forumNul, pas beau, c'est d'ailleurs pour ça que je suis ici ! Je suis maso, j'aime être frappée et avoir les yeux qui brûlent quand je viens ici ! /PAF/ AvatarRufus Shinra - Final Fantasy VII Code du règlementValidé~ Autre chose à nous dire ?Je dois aller au cinéma, je postais juste pour le code pour l'instant ! PS : un mamouth affamé.


FICHE BY PIKIWII
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 18/10/2014

~((((((((((っ・ω・)っ
PET: Aucun
MASTER: Je suis le maître du monde.
TA VIE:

Zan Wei Liang
Rebel
Dim 19 Oct - 19:17
Fini et désolé pour l'histoire... Ça ne sera pas intéressant à lire mais c'est un personnage très basique qui n'a jamais rien vécu de fabuleux en fait XD
avatar
Messages : 52
Date d'inscription : 25/07/2013

~((((((((((っ・ω・)っ
PET:
MASTER:
TA VIE:

Jeremiah A. Henderson
Pet
Dim 19 Oct - 21:24
Bonsoir et bienvenue !
Malgré quelques fautes d'orthographe, j'ai apprécié lire ta présentation. Une histoire simple voir commune n'est pas une pénalité bien au contraire, si tous nos membres avaient une histoire tordue, triste ou violente ce serait trop.




C'est parfait, je te valide, je t'ajoute au bon groupe, c'est à dire celui des masters et j'archive ta présentation. Tu peux désormais faire une demande de RP, faire une fiche de relation ou de RP ou encore une demande d'adoption. Je te souhaite un bon amusement parmi nous, en espérant te garder le plus longtemps possible avec nous.

FICHE BY PIKIWII





Contenu sponsorisé
Zan Wei Liang le tyrannique !
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kaull Hendenmark, Roi tyrannique
» Un couple explosif dans un royaume tyrannique! [pv:...]
» Anar Liang
» [Conquête] « La justice sans la force est impuissante, la force sans la justice est tyrannique. » [PV Tengoku]
» Kim J. Liang

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Serve Your Master :: Papiers d'identité :: Papiers d'identité :: Les résidents-
Sauter vers: